Revues/journaux disponibles à L’insoumise (mise à jour 30 novembre)

recto112

http://www.art112ism.org/

112 « attentats à l’humeur publique » par 4 énergumènes, artistes de la vision éphémère et du détail qui tue. Ici regroupés, 30 ans de grains de sable sur la voie publique, rompant le train-train et la grisaille de nos cités de futurs zombies, Opérations « coup de poing », actes gratuits et provocations déstabilisantes de notre univers quotidien. Ce livre est une jubilation permanente, avec ses 650 photos qui retracent l’aventure surréaliste et audacieuse de ces « performances » issues de l’imagination débridée de ce « quatuor infernal » ! Une œuvre de salubrité publique !

_casse sociale

https://fr-ca.facebook.com/casse.sociale

Casse Sociale est le fanzine du chapitre montréalais des Red and Anarchist SkinHeads (RASH).

Cliquez sur l'image pour accéder au journal en version PDF

Cliquez sur l’image pour accéder au journal en version PDF

(…) One thing is certain, as the State and multinational corporate version of Capitalism takes humanity and the planet ever closer to societal and environmental disaster, only in the ideas found in movements such as anarchism, and in parallel movements (The Green movement et al) will be found a means to live without destroying the planet or humanity. The hopeful point to remember, as was said by Colin Ward is that “An anarchist society, a society which organises itself without authority, is always in existence, like a seed beneath the snow, buried under the weight of the state and its bureaucracy, capitalism and its waste, privilege and its injustices, nationalism and its suicidal loyalties, religious differences and their superstitious separatism.”


http://syndicalist.us/

Anarcho-Syndicalist Review is an independent syndicalist magazine, published since May 1, 1986 (originally as Libertarian Labor Review). ASR is an independent forum for non-sectarian, critical, informed and constructive discussion of anarcho-syndicalist theory and practice. We are not affiliated with or sponsored by any organization.

_CSS
http://commentsensortir.org/revue-css/

CSS s’inscrit plus fondamentalement dans une tradition de pensée héritière des théories critiques, avec la volonté de poser à nouveaux frais la question persistante de Sarah Kofman : « Comment s’en sortir ? » (Paris, Galilée, 1983). Sarah Kofman avait fait le constat que les cheminements de la pensée étaient minés par le travail de sape de l’aporie (théorie/empirie, sujet/objet, nature/culture, biologique/social, donné/construit, moderne/postmoderne, occident/néant, matérialité/performativité, masculin/féminin, œuvre/vie, etc.) ; apories recouvertes ou, au contraire, entretenues, exacerbées, par les privilèges épistémiques. CSS se situe au cœur de cette crise et entend témoigner de la nature prométhéenne et éminemment politique de la pensée, quitte à contredire et à affronter l’autorité des méthodes et des statuts, la positivité des faits ou des données, la métaphysique et les discours de vérité. Du travail du négatif, du doute, de la déconstruction ou de la critique éristique, procèdent l’engendrement créatif, l’ingéniosité tactique du concept, les laboratoires de/du soi, les pratiques heureuses du Nous, les éthiques de vie, les vies politiques, les économies minoritaires, les puissances d’agir comme les utopies. CSS constitue ainsi un espace-temps possible de rencontres de textes, de phénomènes, d’expressions, d’expérimentations, de frictions, où des documents, inédits, non traduits ou ensevelis, contribuent à (re)tracer des chemins à partir de points de vue situés. Ces chemins ne sont pas tant des issues que des généalogies (CSS est à la fois boîte à outil, arsenal et tatami), où puiser les forces, les engagements et les ressources nécessaires à la traversée des conflits intimes, des luttes politiques et des antagonismes sociaux présents et à venir. Dans cette perspective, CSS incarne

_GW2

AUTOGRAPHED EDITION. The literary equivalent of a hand grenade, GW2 (3.23.7) is a surreal exploration into the stultifying culture of fear permeating a post 9-11 North America. Alternating between unsettling fact and hard-boiled fiction, Mr. Stewart deftly navigates the perfect storm of war, religion, politics, corporate media and addiction to finally tear the mask off the leering, twisted face of the Dremchak Corporation.
http://paranoiapress.com/

_Le monde libertaire

Le Monde libertaire est l’organe mensuel puis hebdomadaire de la Fédération anarchiste (France), depuis cinquante ans. À certaines périodes, la diffusion du journal a atteint 100 000 exemplaires.
Blog : http://blogs.mediapart.fr/blog/le-monde-libertaire

_Courant Alternatif

« Dans son contenu, CA a toujours allié articles informatifs et articles de réflexion ; il s’est efforcé de donner la parole aux acteurs et actrices des mouvements sociaux, d’être ancré dans la réalité des luttes sociales, sans pour autant céder aux effets de mode ou à la pensée médiatique du moment. Luttes sociales, d’entreprise, de chômeurs-euses et précaires ; luttes antinucléaires, de défense de l’environnement ; luttes autour du logement et de l’urbanisme ; luttes des taulards, contre le militarisme, contre le colonialisme, contre le sexisme et le patriarcat, contre le fascisme et le racisme ; luttes de la jeunesse pour s’approprier des espaces autonomes… Autant de mouvements qui, mis en rapport les uns avec les autres, tissent le canevas d’un combat d’ensemble, anticapitaliste et antiautoritaire. »

Courant Alternative, journal de l’OCL, organisation communiste libertaire.
_anarchy
a journal of desire armed anarchy – Toward a society based on mutal aid, voluntary cooperation and the liberation of desire. Site : http://anarchymag.org/
_Réfractions
Présentation à cette adresse : http://refractions.plusloin.org/spip.php?article886
La revue Réfractions propose depuis 15 ans une réflexion sur la situation sociale, politique et culturelle, et sur la manière dont les théories et les pratiques anarchistes pourraient l’influencer. Les différentes tendances qui coexistent dans le collectif de rédaction se reflètent dans les analyses, qui intègrent et tentent d’articuler les divers points de vue, voire les positions antagonistes, sans exclusion ni synthèse forcée.
Le double défi de la revue depuis sa création est de répandre les idées anarchistes au-delà du cercle des lecteurs militants et de mettre les enquêtes théoriques en relation avec les luttes et les réalisations de la vie quotidienne.
Cet article a été publié dans Magazines / revues / mensuels. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s