La philosophie subversive, ça existe!!! La revue {L’autre côté} à l’Insoumise

http://www.revuelautrecote.com/

« Les philosophes de l’Antiquité semblent encore avoir souvent à dessein enveloppé leur doctrine de nuages. La plupart d’entre eux, pour la rendre plus inaccessible au vulgaire, ont eu une double doctrine, l’une publique et l’autre particulière, qu’il est difficile de distinguer dans leurs écrits, surtout après qu’un grand nombre de siècles en a fait perdre la clef. La philosophie, pour être utile dans tous les âges et à tous les hommes, doit être franche et sincère ; celle qui n’est intelligible que pour un temps ou à quelques initiés devient une énigme inexplicable pour la postérité. »

Paul-Henri Thiry d’Holbach (1723-1789)

 

N° 3 / « Les raisons d’une fascination : Heidegger, sa réception et ses héritiers »

Sommaire

Heidegger et les finisseurs – Raouf Sedghi
Les bruits de l’être (Heidegger, Derrida, Severino), Alfonso Berardinelli
Derrida : l’arbitraire de la déconstruction
 – Roberto Giacomelli
Seul un dieu peut-il encore nous sauver ?, Javier Rodriguez Hidalgo
Un si petit monde : Heidegger et le milieu philosophico-littéraire français – Séverine Denieul

Critiques :

Haro sur la pensée française !

Source : LE MONDE – Extrait :

A force de sacraliser la pensée française des sixties, de sanctifier la déconstruction et de stariser la subversion subventionnée, cela devait bien finir par arriver. Pas un inédit de Michel Foucault (1926-1984) qui ne soit unanimement célébré, pas un tapuscrit de Roland Barthes (1915-1980) qui ne soit uniformément commenté… Remixés et bien souvent dénaturés par quelques épigones en mal de légitimité, les concepts phares de la « pensée 68 » seraient devenus les mots de passe d’une certaine radicalité distinguée.

Revue SCIENCES HUMAINES :
{L’autre côté}

N° 1, été 2009,

A ceux qui jugeraient la vie intellectuelle trop consensuelle, ce premier numéro de L’Autre Côté est vivement conseillé. Car cette revue indépendante, autodistribuée et autofinancée entend « permettre à son lectorat de renouer avec un véritable état d’esprit critique ». S’employant ici à dénoncer, sans faux-semblant ni demi-mesure, l’influence délétère de la French Theory (Foucault, Derrida, Deleuze…), il ne craint d’égratigner personne. Pas même… Sciences Humaines, jugé coupable de « foucaulâtrie » dans un article consacré à la « Foucaultmania » dominante en France ! Séverine Denieul, directrice de la publication, s’attache avec clarté et rigueur à démonter la rhétorique de Judith Butler et de la théorie queer. D’autres articles portent sur le positionnement politique d’Alain Badiou ou encore sur les mésusages de Nietzsche par la French Theory. Le numéro reprend aussi la passe d’armes qui a opposé aux Etats-Unis Adam Kirsch à Slavoj Zizek, qualifié de « bouffon sinistre ». Car Pour A. Kirsh, « Sous une apparence comique et hyperbolique, entre deux allusions à des films et à des jeux vidéos, [S. Zizek] poursuit la réhabilitation de certaines des idées les plus funestes du siècle passé », tels le totalitarisme ou l’antisémitisme. Un texte plus général de Dan Sperber analyse « l’effet-gourou », ou comment l’obscurité de certains maîtres à penser renforce l’admiration des lecteurs et pousse à la surenchère des disciples soucieux de rendre hommage au génie de leur maître dans des textes tout aussi abscons… Obscurité, manque de modestie et inconséquence sont effectivement les principaux défauts épinglés dans ce numéro, qui fera sans nul doute grincer quelques dents. Car son ambition semble être moins celle de susciter une discussion critique que de déciller des lecteurs victimes de modes intellectuelles toutes puissantes. Une bonne piqûre de rappel !

Cet article a été publié dans Section Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s