Section féminisme : nouvelles commandes arrivées

Image

Pour appuyer et étayer notre section féministe libertaire et anarcha-féministe , nous avons commandé et  reçu de nouveaux titres sélectionnés , dans un premier temps,  majoritairement dans le courant dit : du  féminisme radical et matérialiste;  dont la définition qu’en donne la revue « Nouvelle Questions Féministes » résume bien  ces analyses :

« …une perspective féministe anti-essentialiste, matérialiste et radicale, élaborée dans les mouvements de libération des femmes des années 1970. L’anti-essentialisme implique de refuser d’expliquer la subordination des femmes aux hommes et leur discrimination par la nature et la biologie. Le matérialisme suppose de penser les  » femmes  » et les  » hommes  » comme des catégories sociales produites par et dans des rapports de pouvoir organisés en système : le système de genre ou patriarcal. Enfin, le féminisme radical est à la fois un projet concret et une utopie qui visent à abolir ce système et non à le réformer. »

Ces analyses ont servis souvent de référence au féminisme libertaire et à l’anarcha-féminisme comme on peut le voir dans les bibliographies des textes de ces courants. C’est en ce sens que leur présence est importante dans notre librairie d’autant qu’ils sont souvent rares en librairie même universitaire. Suggestions bienvenues  pour continuer  vers d’autres ouvrages de courant féministe radicale.

Voici un aperçu  de  quelques titres de ce nouvel arrivage :

Chistine Delphy : L’ennemi principal : tome 1 et 2

Qui est « L’Ennemi principal »? Pour la féministe matérialiste qu’est Christine Delphy, il ne s’identifie ni à l’Homme, ni aux hommes en général. Ce n’est en effet ni une essence ni un groupe naturel: c’est un système. L’ennemi principal, c’est ce qu’elle a choisi d’appeler le patriarcat : un système autonome d’exploitation et de domination.

Paola Tabet : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel

Dans la majorité des sociétés connues, la sexualité apparaît comme un échange asymétrique et non réciproque entre hommes et femmes, une compensation masculine pour une prestation féminine, un paiement qui peut revêtir les formes les plus variées en échange d’une sexualité transformée en service. Comment se fait-il que les hommes, même plongés dans les situations les plus misérables, peuvent se payer le service sexuel d’une femme – alors que non seulement les femmes n’ont pas, sauf exception, cette possibilité mais de plus n’ont même pas droit à leur propre sexualité ?

Paola Tabet : La construction sociale de l’inégalité des sexes

Des outils et des corps

Aujourd’hui encore, on pense que des contraintes naturelles liées aux capacités reproductives des femmes déterminent leur place dans la société et contribuent à justifier la division du travail entre les sexes. A partir de données sociologiques, ethnologiques et historiques Paola Tabet s’attache à décrire la construction sociale des contraintes dites naturelles qui assignent leur place aux femmes.

Revue Nouvelles Questions Féministes

Plateforme
Nouvelles Questions Féministes, revue francophone internationale, a pour objectif de développer et diffuser les réflexions théoriques et politiques issues des mouvements et des actions féministes.
La revue s’inscrit dans une perspective féministe anti-essentialiste, matérialiste et radicale, élaborée dans les mouvements de libération des femmes des années 1970. L’anti-essentialisme implique de refuser d’expliquer la subordination des femmes aux hommes et leur discrimination par la nature et la biologie. Le matérialisme suppose de penser les  » femmes  » et les  » hommes  » comme des catégories sociales produites par et dans des rapports de pouvoir organisés en système : le système de genre ou patriarcal. Enfin, le féminisme radical est à la fois un projet concret et une utopie qui visent à abolir ce système et non à le réformer.

Volume 28, n°3, Théories anglophones du genre

Volume 27, n°1, A qui appartiennent nos corps? Féminisme et luttes intersexes

Volume 24, n°3, Les logiques patriarcales du militantisme

Volume 22, n°2, Féminisme et littérature

Féminisme Pluriel, édition Syllepse

Cet ouvrage propose de s’emparer de certains des débats qui traversent le féminisme tant dans la sphère militante que dans le monde universitaire. Il met donc délibérément en lumière la diversité des positionne­ments, alors même que le combat féministe d’au­jourd’hui se déroule dans un contexte marqué par les régressions et le conservatisme politique. Le choix des textes ici rassemblés s’inscrit dans une démarche matérialiste, en opposition radicale avec les approches essentialistes. Le livre donne ainsi une large place à des entretiens avec des chercheuses et des militantes qui, en France et à l’étranger, ont pris part aux controverses récentes et ont questionné certaines approches du féminisme. Les propos tenus ici remettent en cause l’ordre de genre inégalitaire et soulignent à quel point les projets de transformation sociale doivent se penser dans l’arti­culation des combats contre les oppressions, de classe, de race, de genre et de sexualité.

Léo Thiers-Vidal : DE « L’ENNEMI PRINCIPAL » AUX PRINCIPAUX ENNEMIS

Position vécue, subjectivité et conscience masculines de domination

Léo Vidal a été un des coordonateurs du livre chez Atelier de Création Libertaire;; Au-delà du personnel  réflexions anarchistes sur le rapport homme/femme
Le grand projet de Léo Vidal est de contribuer à découvrir un territoire qui n’a que commencé à être déchiffré dans les études féministes : l’étude des hommes non en tant qu’êtres humains, mais en tant qu’individus genrés. En prenant pour base les théories du féminisme matérialiste radical, il pose deux hypothèses : les hommes sont conscients d’être dans une position dominante et ils utilisent consciemment des moyens acquis par des apprentissages précis afin de dominer les femmes avec qui ils entrent en relation.

 

Cet article a été publié dans Non-classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s